Historique

Photo théâtre2Boulimie, c’est d’abord, à l’origine, le titre d’un spectacle de cabaret présenté dans le cadre du Théâtre de l’Université de Lausanne par des étudiants et de jeunes comédiens professionnels.

Un début qui connaît une suite heureuse : Boulimie (la troupe s’est approprié le titre de son premier spectacle) devient le cabaret officiel de l’Exposition Nationale de 1964. Pendant les six mois de l’Expo 64, la troupe, augmentée de quelques invités, donne 190 représentations, touchant ainsi près de 15′000 spectateurs.

L’élan est définitivement pris. Dès 1965, Boulimie crée régulièrement des spectacles à Lausanne, qu’il joue dans toute la Suisse Romande, au Tessin et dans quelques villes de Suisse Alémanique.

C’est en 1970 que Boulimie a enfin la possibilité de s’installer dans ses meubles et d’assurer une continuité et un développement de ses activités. Boulimie ouvre son propre théâtre au cœur de Lausanne.

LovamainauculTrès naturellement la vocation du lieu sera la défense et l’illustration de l’humour sous toutes ses formes.

Le Théâtre Boulimie n’a jamais cessé, depuis 1970, d’alterner activités à Lausanne et tournées en Suisse.

Depuis le 24 février 1970, le Théâtre Boulimie, sous la direction de Martine Jeanneret et de Lova Golovtchiner, a notamment produit et réalisé des œuvres de : René de Obaldia, Ionesco, Roald Dahl, James Saunders, Roland Dubillard, Woody Allen, Victor Lanoux, Boris Vian, Pierre Dac, Murray Schisgal, Jean Bouchaud, Romain Bouteille et Henri Garcin, Raymond Queneau, Georges Perec, Eugène Chavette, Joe Orton, Philippe Cohen, les Monty Python,
Labiche, Friedrich Dürrenmatt, Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri, Roland Topor, Urs Widmer, Jean-Marie Gourio, et Lova Golovtchiner.

Les spectacles de Lova Golovtchiner ont été créés par Martine Jeanneret, Samy Benjamin et l’auteur auxquels ont été associés, à plusieurs reprises, Frédéric Gérard, Kaya Güner et Patrick Lapp.

nouvellesbrèves1En dehors de ses créations, le Théâtre Boulimie a accueilli de nombreux artistes suisses et étrangers parmi lesquels (dans le désordre) : Les Mummenschanz, Pierre Desproges, Francis Perrin, Emil, Les Jeanne, Philippe Avron, Marianne Sergent, Les Colombaioni, François Silvant, Gardi Hutter, René Quellet, Ctibor Turba, Jean-Luc Bideau,Franz Hohler, Peter Wyssbrod, Michel Lagueyrie, Mad Dodo, José Barrense-Dias, Rufus, Alain Chevallier, Roger Pierre, les Classic Buskers, les Chasseurs en Exil, Riou-Pouchain, Philippe Cohen,Robert Kreis, le Cabaret Chaud 7, Alain Sachs, Sybille Birkenmeier, Denis Wetterwald, Benoît Vitse, Pierre Miserez, Azimuth et Trémouillé, Michel Bühler, Marco Zappa, Bergamotte, Brigitte Rosset et Gaspard Boesch, Thierry Romanens, Cuche et Barbezat, Les Grandes Fragiles, Musique Simili, François Rollin, Clémence Massart, Abel et Gordon, Massimo Rocchi, Lynx, Cantabile, etc.Topdogs

Différents extraits de spectacles de Boulimie ont fait l’objet d’émissions des radios et télévisions suisses et françaises.

Deux disques furent consacrés à Boulimie, l’un par le producteur Jacques Canetti, l’autre par la maison de disques lausannoise “Évasion”. Plusieurs livres ont paru, réunissant les sketches les plus marquants de Boulimie (en 1972 aux Editions de La Cité et en 1982, 1990, et 2000 aux Éditions Pierre-Marcel Favre “I Lova you”, “On est rien” et “30 ans ferme”.

Enfin, il est impossible de citer ici les noms de tous ceux qui, à des titres divers, collaborèrent à l’activité de Boulimie depuis 1970. On mettra simplement en exergue et dans le désordre quelques noms : Jean-Jacques Schenk, Eric Lesquereux, Patrick von Büren, Frédy Bignens, Aurélie Wiedmer, Nicolas Golovtchiner, Christian Michaud, Wolfgang Herzberg, Claude Blanc, et Jean Bionda.